Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 01:00

14 juil 2012 

D'abord, un petit aperçu de 4 mn 20 de l'embrasement de Carcassonne le 14 juillet 2012. Ce feu d'artifices est réputé être le deuxième de France par son importance (cliquez sur l'image pour le voir).

 

La légende de Carcas

La légende qui suit est empruntée à un certain Blanchot de Brénas, qui l'aurait entendu de la bouche d'un vieil habitant de la Cité au 19e siècle …

charlemagne ecole lehugeurLe Saint empereur Charlemagne, ayant appris que la forte ville de Carcassonne était au pouvoir des Sarrazins, résolut de la rendre au maître omnipotent, au Christ, fils de Dieu. Entouré de ses douze pairs et de ses douze cents paladins, suivi d'escadrons et de bataillons sans nombre, il descendit des montagnes prochaines comme une mer débordée.

Le Prince Balaach, le seigneur de la forteresse, rassembla ses chevaliers arabes et leur dit Sarrazins:

– "Plus drue est la moisson, plus joyeux est le faucheur : par  Allah, mes compères, égaudissez-vous ; nous allons grandement faucher !" 

Mais à la première rencontre le prince fut tué et tous ses chevaliers aussi. Donc il y eut force joie sous les tentes chrétiennes, mais force deuil et larmes dans la Cité.

Dame CarcasCependant la femme de Balaach, qui avait nom Carcas (image ci-contre), se fit couvrir des armes de son mari, et, comme une vertueuse et vaillante dame qu'elle était, elle se mit à la tête des chevaliers qui restaient dans la citadelle. A compter de cette heure, Charlemagne n'eut pas toujours la victoire, le siège dura cinq ans.

On se livra à de bien galantes batailles, on se donna de splendides tournois. C'était des fêtes où l'on se pourfendait sans merci, mais avec les plus gracieux salamalecs, avec tous les égards de la plus raffinée étiquette. C'était merveille ! Charlemagne admirait Dame Carcas. Le favori du bon empereur, le comte Oliban, ayant été balafré par elle, l'aimait d'un amour éperdu.

On se battit si bien, on festoya si fort, qu'un beau soir la noble sarrazine rentra seule en la ville ; il ne lui restait plus que son nain et son page. Quand commença le premier jour de la sixième année, le nain était mort, le page s'était fait tuer. Carcas fit des hommes de paille et les posta sur les créneaux. Ce que croyant de loin et prenant pour des soudards, Charlemagne dit :

Légende Carcassonne– "Est miracle la foison de guerriers qui demeure là-dedans !" et le front sombre il soupira.

Demain Dame Carcas trouvant pour seule victuaille un pourceau et une hermine* de blé, elle donna l'hermine de blé au pourceau et le précipita en bas des murs, où il s'ouvrit en long.

– "Place débordante de vivres, que celle où l'on donne le froment aux plus viles bêtes !" murmurèrent les barons chrétiens.

Ce fait ayant été rapporté à Charlemagne, il manda ses douze pairs, ses douze cents paladins, fit équiper son armée et leva le siège. Ainsi le bon empereur se retirait le dernier, et à sa droite marchait l'amoureux Oliban, qui moult fois virait la tête en arrière.

Mais tout à coup le cor sonne, la herse s'abaisse, et prodige vu par l'armée entière, l'orgueilleuse Tour Pinte** s'incline deux fois devant Charlemagne, son légitime maître. La place se rendait.

carcassonne siège– "Carcas sonne !" s'écria Oliban plein de joie.

– "Voilà un mot joyeux, dit l'empereur, je veux qu'il soit désormais le nom de cette fière ville. Je te la donne, comte Oliban, et puisque tu es le parrain de la cité, je veux que tu sois le mari de sa dame : elle est digne d'être chrétienne et femme d'un gentilhomme".

Il fut fait selon le désir de l'empereur, et de cette alliance guerrière sortit une longue dynastie de comtes.

Donc ils furent très heureux et eurent beaucoup d'enfants.

* hermine : unité de mesure de capacité de grains équivalent à  24 boisseaux ou encore à 50 litres

** Tour Pinte (ci-dessous) : c'est la plus haute tour du château comtal et l'une des rares tours carrées

Source : http://mescladis.free.fr/dame-carcas.htm

Carcassonne - 31 - Chateau comtal et la Tour Pinte

        

Et un petit diaporama sur cette extraordinaire cité médiévale.

 

 

Demain, c'est le retour ... "déjà ?" ou, "enfin !"

Partager cet article

Repost 0
Published by Y.M. - dans Camp
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de l'ACLES
  • Le blog de l'ACLES
  • : Blog associatif de L'A.C.L.E.S. (Association Culture Loisirs Entente Sport) : Art & Créations, Banda, Cartonnage, Chorale, Collectionneurs, Informatique-Photo/Vidéo, Lectures-Plurielles, Poterie, Pouces-Verts, Randonnée-Pédestre, Sm'Art, Théâtre.
  • Contact

Recherche